Site Cofloma
Cofloma,
le site dédié à l'Assurance Vie
Recherchez un contrat par son nom ou en fonction de CRITERES MULTIPLES parmi contrats
Accueil Comparateur Contrats Retraite Plan d'Epargne Retraite Populaire Fiscalité PERP
Espace PERP

Fiscalité PERP

Les côtisations versées par chaque membre du foyer fiscal sur un plan d'épargne retraite populaire avant le 31 décembre de l'année sont déductibles des revenus imposables dans certaines limites.
Pour calculer le montant de déduction, il faut prendre 10 % des revenus d'activité professionnelle (après abattement de 10 % pour frais professionnels) de l'année précédente dans la limite de huit fois le Plafond Annuel de la Sécurité Social (PASS). Pour les revenus faibles le législateur a prévu un minimum de déduction qui correspond à 10% du PASS.

Attention, le plafond de déduction doit être minoré au niveau individuel par le montant cumulé des cotisations déductibles des revenus professionnels au titre de l'épargne retraite supplémentaire (ex: Madelin, art83, PREFON, PERE) et le cas échéant, de l'abondement de l'employeur à un plan d'épargne retraite collectif (PERCO).
Pour les contrats Madelin, art 83 et PERCO, prendre les cotisations de l'année n-1. Pour le PERE et le PREFON, prendre les côtisations de l'année N.

La réduction d'impôt obtenue pour un versement dans un PERP est donc égale au maximum à votre versement, multiplié par le taux de votre tranche d’imposition. Plus votre tranche d'imposition est élevée, plus la souscription à un PERP est intéressante.

Les intérêts produits par le PERP ne sont pas à déclarer dans les revenus, ils ne sont pas imposables au régime des plus-values.
Les rentes perçues à la retraite sont imposables à l’IR. Elles bénéficient de l'abattement spécial de 10 % et d’un autre abattement de 20 %, après cumul avec les salaires, traitements et avantages en nature.